Carence en fer et considérations alimentaires

Maladie coeliaque

La maladie coeliaque est un trouble digestif dans lequel le gluten – une protéine de blé – endommage la muqueuse de l’intestin grêle, qui est la même partie de l’intestin qui absorbe les nutriments provenant des aliments. Selon la Fondation canadienne de la santé digestive, on estime que 333 000 Canadiens (environ 1 % de la population) sont affectés par la maladie coeliaque, mais que seulement 110 000 personnes ont, dans les faits, été diagnostiquées.

Une carence en fer et l’anémie sont courantes chez les personnes atteintes de la maladie coeliaque. La raison, c’est que le dommage causé à l’intestin grêle peut nuire à l’absorption du fer. Malheureusement, une mauvaise alimentation est aussi souvent en cause.

Les symptômes de la maladie coeliaque varient d’une personne à l’autre. Alors que certaines personnes peuvent souffrir de variations des symptômes, d’autres peuvent présenter des symptômes très légers, mais les dommages à l’intestin grêle surviennent néanmoins. En raison de la nature générale des symptômes liés à la maladie coeliaque, celle-ci peut souvent être confondue avec d’autres conditions, ce qui entraîne un faible taux de diagnostic approprié (1 cas sur 3), mais un taux élevé (30 % chez les enfants) de mauvais diagnostic initial.

L’apparition des symptômes chez les enfants peut commencer peu après l’introduction des céréales dans leur alimentation (généralement après l’âge de 6 mois). Les enfants subiront généralement des problèmes de croissance (absence de gain de poids prévu ou perte de poids inattendue), diarrhée chronique, vomissements, douleurs abdominales/ballonnements et fatigue. Quoique les symptômes peuvent survenir à tout âge, normalement, les adultes constatent généralement leur apparition entre la vingtaine et la quarantaine. Même si les adultes ne subissent généralement pas l’expérience des symptômes gastro-intestinaux liés à la maladie coeliaque, ils souffrent couramment de carence en fer, ulcères dans la bouche, fatigue et douleurs osseuses ou articulaires.

Une carence en fer peut causer divers symptômes, qui varient selon le niveau de fer dans l’organisme et des réserves en fer. Le fait de connaître au moins les symptômes les plus courants de carence en fer peut vous aider à faire la distinction entre une « mauvaise » journée normale ou un problème avec votre fer.

Les symptômes les plus courants de la carence en fer qui sont généralement ressentis en premier sont :

  • Fatigue chronique
  • Difficultés de concentration
  • Irritabilité et sautes d’humeur

La carence en fer provoque souvent aussi :

  • Pâleur de la peau
  • Maux de tête
  • Étourdissements
  • Faiblesse
  • Sensation de froid quand ce n’est pas le cas
  • Battements cardiaques irréguliers ou rapides

Si vous avez constaté de faibles niveaux de fer, votre médecin peut également vous recommander de prendre un supplément de fer par voie orale et d’avoir une alimentation plus riche en fer (et sans gluten) pour aider à prévenir ou à traiter la carence en fer. Comme pour beaucoup d’autres conditions, plus une personne atteinte de la maladie coeliaque n’est pas traitée, plus elle est à risque de développer d’autres complications.